Archives de catégorie : mutualisons

cette rubrique vise à mutualiser nos propositions de séances et séquences afin de réfléchir collectivement aux modalités de mises en oeuvre

La périodisation en histoire

Rédactrice : Servane Marzin

Manuel utilisé : Manuel Seconde, édition Nathan, sous la direction de Sebastien Cote 

I- Les historien-ne-s divisent le temps

A- Les historien-ne-s représentent le temps par une frise chronologique

  1. A partir de vos connaissances personnelles, faite une liste de ce que contient une frise chronologique.
  2. Sur votre cahier, proposez un brouillon pour la période allant de -1000 à nos jours.

B- Les périodes sont construites à partir de dates

  1. A l’aide du manuel p. 24 retrouvez les dates qui marquent la coupure entre deux périodes, et qu’on appelle des césures chronologiques.
  2. Retrouvez à quoi correspondent ces césures chronologiques.
  3. Complétez votre frise en plaçant les 4 grandes périodes de l’histoire, dites « périodes conventionnelles ».
  4. Calculez la durée de chacune de ces périodes.

II- La périodisation est le résultat de choix et fait l’objet de débats

A- Les dates sont construites par des calculs : c’est la chronologie

  1. Lisez le texte A puis soulignez en vert le passage qui résume le rôle de Denys le petit, puis en rouge celui qui résume le problème posé par son travail.

2- Quels autres calendriers connaissez-vous ?

B- Les historien-ne-s débattent de la pertinence de la périodisation

  1. A l’aide du document 1 p. 25, retrouvez et placez sur votre frise la période du « long Moyen-Age » de Jacques le Goff, puis les sous-périodes.
  2. Retrouvez les trois éléments qu’utilise cet historien pour justifier son découpage.
  3. Placez sur votre frise les 5 périodes de l’histoire au Japon à l’aide de la frise p. 26.
  4. Que montre la comparaison entre les trois périodisations de votre frise ?
  5. D’après le texte 2 p. 26 et le texte B, quels autres problèmes pose la périodisation conventionnelle ?

Texte B : 

La fiche de cours en PDF :

fiche périodisation