Programmes du secondaire : allègements urgents, réécriture souhaitée

Ce Billet est l’occasion d’alerter sur le caractère urgent et nécessaire d’allègements conséquents des programmes des classes à examen (brevet et Baccalauréat) et de récapituler les quelques propositions déjà émises par le collectif.

1) Analyse critique des programmes de Troisième et de la nouvelle épreuve du brevet

2) Analyse critique des programmes de Terminale

3) Appel pour une réécriture des programmes initié par le SNES

4) Pistes et propositions pour de nouveaux programmes de lycée  et plaidoyer pour la géohistoire

5) Pistes pour de nouvelles modalités d’écriture de programmes et numéro spécial à paraître (juin) des Cahiers pédagogiques

6) Table ronde au salon de l’éducation organisée par l’APSES qui a invité le collectif Aggiornamento

7) Ci-dessous : pétition intersyndicale à signer avec le soutien du collectif

 


Les programmes d’histoire-géographie au collège et au lycée ne sont pas satisfaisants. Après ceux de première générale, ceux de troisième et de Terminale s’annoncent particulièrement difficiles à mettre en œuvre. Accumulant un nombre trop important de chapitres et d’ « études », ils entraînent un survol indigeste de thèmes qui s’enchaînent à un rythme effréné.

L’architecture des programmes combinée à des épreuves qui ne laissent plus de choix entre plusieurs sujets mettent les enseignants en grande difficulté, et augmentent les risques d’échec pour les élèves. Le rythme imposé par l’accumulation des questions oriente l’enseignement de l’histoire-géographie vers une restitution mécanique, sans permettre une véritable réflexion et analyse critique, dévoyant ainsi les finalités de la discipline et ses fonctions de formation pour les élèves.

Des allègements ont été possibles sur les programmes de première générale. Il doivent l’être aussi sur ceux de 3e et de terminale. Il est urgent d’entendre la profession, et de redonner aux élèves et aux enseignants des conditions de travail satisfaisantes.

Nous demandons donc :

 

  • Pour cette année,Pour la session 2013, des consignes claires  pour ne pas pénaliser les élèves qui se présentent au DNB et au baccalauréat général
  • Pour l’an prochain,* des allègements significatifs pour les deux niveaux concernés par des examens : troisième et Terminale.
    * une révision du contenu des épreuves du DNB et du Baccalauréat
  • Dans un deuxième temps, dans le cadre de la mise en place du CSP, une véritable consultation des acteurs de terrain que sont les enseignants et un dialogue ouvert avec les organisations syndicales, afin de remettre à plat les programmes du secondaire.

Lien vers la pétition : http://histoiregeo-urgence-allegements.net 

 

 

pétition réalisée avec le logiciel libre phpPetitions

3 réflexions au sujet de « Programmes du secondaire : allègements urgents, réécriture souhaitée »

  1. Eric Allart

    En tant que PLP Lettres-Histoire, je voulais aussi évoquer les lacunes des programmes du bac pro 3 ans, qui évacuent les conflits majeurs du XXème siècle. Par exemple la seconde guerre mondiale n’est vue qu’en troisième. Pas d’étude du génocide en dehors de la politique de Vichy ! Ensuite la guerre froide n’est perçue que par le prisme de la construction de la puissance des Etats-Unis. La première guerre mondiale n’existe pas. Comment dans ces conditions vacciner contre les totalitarismes ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *