Réfléchir à la question des migrants et des réfugiés à l’école

Rédacteur : Matthieu Clément 

Le métier d’enseignant n’est ni de coller à l’actualité, ni de répondre à toutes les questions. Il n’en a pas le temps, ni toujours les moyens, ni toujours l’envie. Il est aussi citoyen, engagé ou pas qui subit également l’actualité. Il n’a pas que des réponses.

Néanmoins, il se doit de mettre en questions et en réflexions ses élèves en proposant une mise à distance de l’effroi qui franchit parfois leurs murs en partage (Facebook ou autres).

Car c’est bien ce qui s’est passé avec les photos d’Aylan, cette première semaine de septembre 2015 pour une grande majorité de nos élèves.

Aussi, les documents qui constituent ce dossier en partage, ont été recherchés, sélectionnés et sourcés afin de proposer une aide à la lecture de la crise des réfugiés en Europe. Le travail a été effectué lors de deux séances d’une heure en Education Morale et Civique avec des classes de seconde, première STMG et Terminale.

Pour remettre en perspective ce qu’il convient d’appeler un événement médiatique, il fallait rappeler l’importance des contextes : temporels (long et court) et spatiaux (dans une approche multiscalaire). Pour ensuite comprendre via des supports variés : le rôle des mots (article de presse), des statistiques (infographie) ou encore des dessins de presse. Enfin permettre l’élaboration de commentaires à propos de deux situations problèmes, ayant fait l’objet de polémiques (plus ou moins relayées par les médias.)

EMI

L’Education aux Médias et à l’Information (EMI) est inscrite dans les enseignements disciplinaires à tous les niveaux. Sa mise en place n’a pas fait l’objet de réel débat. Une des raisons résidant, a n’en pas douter, dans sa distillation au gré des programmes scolaires, sans profilage horaire clairement défini. Elle n’est pas une question d’emploi du temps. Elle ne fabrique pas ou peu de formation. Elle est pourtant, souvent, une des raisons de notre engagement quotidien dans notre métier d’enseignant.

Note : Les documents constituant ce petit dossier « Prendre le temps de comprendre une actualité » sont tous disponibles sur le Net (ce qui ne signifie pas qu’ils soient libres de droits). Mais c’est bien là une liberté fondamentale de l’enseignant que de pouvoir choisir les supports de la réflexion proposée à ses élèves grâce au web dans une approche critique et responsable. L’exception pédagogique dans l’utilisation de tout document en classe n’est toujours pas à l’ordre du jour.

Télécharger le dossier documentaire ici

LISTE DES SITES CONSULTES POUR REALISER CE DOSSIER

Dossier des décodeurs du journal Le Monde : Comprendre la crise des migrants en Europe.

http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/04/comprendre-la-crise-des-migrants-en-europe-en-cartes-graphiques-et-videos_4745981_4355770.html?xtref=acc_dir

  • Sélection d’une partie de l’infographie

http://cdn1.img.fr.sputniknews.com/images/101781/82/1017818200.png

  • Migrants et réfugiés : des mots aux frontières bien définies

http://www.liberation.fr/monde/2015/08/28/migrants-et-refugies-des-mots-aux-frontieres-bien-definies_1371340

http://fr.calameo.com/books/001968470301d92228afb

  • Manipulation d’une photo de migrants, l’AFP porte plainte contre Robert Ménard pour contrefaçon

http://www.metronews.fr/info/beziers-manipulation-d-une-photo-de-migrants-l-afp-porte-plainte-contre-robert-menard-pour-contrefacon/moio!v5YCBGHXov06I/

  • Europe et réfugiés : l’élargissement par Etienne Balibar

http://blogs.mediapart.fr/blog/ebalibar/150915/europe-et-refugies-l-elargissement-par-etienne-balibar


2 réflexions au sujet de « Réfléchir à la question des migrants et des réfugiés à l’école »

  1. GUYOT Christine

    Je remercie Matthieu pour son dossier si bien composé et les infos qu’il contient.
    J’aurais aimé avoir – en mon temps les années 60 – avoir un prof d’histoire et de géographie aussi branché sur l’actualité pour nous aider à apprendre à réfléchir. Sérieux et engagement. Bonne route et encore grand merci.
    CGC

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *